La comédie romantique française : c’est sympa aussi!

On regarde les comédies romantiques pour plusieurs raisons mais bien souvent, celle qui fait qu’on adore la romance hollywoodienne, c’est qu’elle nous offre un univers rassurant : on sait que ça va bien finir, c’est positif, plein d’espoir, souvent drôle et joyeux, et ça fait plutôt rêver. Pendant longtemps, les Français n’étaient pas très doués pour parler d’amour sur ce ton-là. Pour les réalisateurs de chez nous, les relations amoureuses c’était forcément torturé, désabusé, cru ou beauf. Du coup, difficile de retrouver l’ambiance peut-être un parfois peu naïve mais en tout cas bien sympathique de la comédie romantique à l’américaine.

Heureusement, depuis quelques années, les réalisateurs ont compris que les spectateurs n’avaient pas forcément envie de toujours retomber dans le poncif du « Les histoires d’amour finissent mal en général » quand ils regardaient une comédie romantique française. Et après en avoir vues plusieurs, il faut bien le dire… Les comédies romantiques françaises sont largement du niveau des américaines! Elles lui empruntent parfois ses codes et ses canevas mais elles gardent un petit côté bien français dans lequel on peut se reconnaitre un peu plus. La reine de la comédie romantique française? C’est la Belge Virginie Efira, incarnation parfaite de l’héroïne moderne et dynamique.

On a tendance à ne pas s’en rendre compte tant on a été biberonnés à la culture américaine mais nous n’avons pas forcément la même vision du monde que les héros qu’on retrouve à Hollywood! Ils reflètent une certaine conception du monde, des relations sociales et des valeurs idéales qui est très américaine. A force de regarder séries et films des USA, on finit par croire que les gens pensent comme ça, et c’est pour ça qu’on est parfois un peu agacés par les réactions de certains héros : en fait, ils ne pensent pas tout-à-fait comme le Français lambda! Dans les comédies romantiques américaines, les filles ont une vision souvent très stéréotypée de ce que doivent être les rapports hommes/femmes et de ce qu’est l’amour. On retrouve souvent les discussions entre copines où elles s’extasient sur le métier de leur intérêt amoureux, ont une vision codifiée de comment doit évoluer une relation (un premier RDV, un deuxième, on invite le garçon à monter prendre un verre etc.), assimile galanterie à homme bien et mettent l’accent sur le sacro-saint Mariage comme si c’était le but ultime de toute jeune femme.

Même si plusieurs Françaises voient aussi les choses comme ça, nos habitudes amoureuses sont un peu différentes et ça se reflète dans les histoires venues de chez nous. Nos héroïnes ne sont pas toujours en quête du Prince Charmant, et dans plusieurs des comédies romantiques… c’est en fait le héros français qui recherche l’âme soeur avec plus d’intensité que l’héroïne. Le mariage est rarement évoqué comme le meilleur moment d’une vie et quand la famille se croit permis de donner son avis, les héros finissent souvent par les envoyer balader (contrairement aux Américains qui acceptent assez facilement l’intrusion de leurs parents dans leurs relations amoureuses). Les héroïnes françaises sont un peu moins romantiques et ne se prennent pas trop la tête quand il y a des histoires de sexe avant une histoire d’amour définitive (les films du style Sex Friends ne seraient donc pas très pertinent dans la comédie française). De fait, et peut-être parce qu’elles sont plutôt réalisées par des hommes, les comédies romantiques françaises ciblent avec moins de rigueur le marché féminin et semblent aussi s’adresser aux hommes.

Le seul reproche que j’aurais à faire c’est que le casting des femmes est toujours celui de femmes très belles tandis que celui des hommes est plus réaliste. Alors j’ai envie de dire : soit on nous fait rêver jusqu’au bout en prenant des gens sublimement irréels pour les hommes et les femmes (comme dans les comédies américaines où les héros sont tous aussi parfaits que les héroïnes), soit on lâche un peu la bride et on laisse les femmes être plus naturelles elles aussi!

Quelques comédies romantiques françaises de qualité

L’Arnacoeur

Arnacoeur

Le couple : Vanessa Paradis et Romain Duris.

Alex fait un boulot pas comme les autres : il est engagé pour briser des couples mal assortis et redonner foi en un amour « positif » aux jeunes femmes qu’il approche. L’entreprise qu’il mène avec sa soeur et son beau-frère a énormément de succès mais le goût d’Alex pour le grandiose les a énormément endetté. Pour se rattraper, le jeune homme accepte un emploi plus difficile que d’habitude : briser le couple de Juliette, une riche héritière qui va se marier avec un Anglais qui semble en tout point parfait.

Le film est drôle, coloré, nous transporte dans des décors très glamour (la côte d’Azur), nous vend du romantisme dynamique à la pelle et n’oublie pas de faire des clins d’oeil aux références girly comme Dirty Dancing. Une histoire qui a du peps et rend vraiment joyeux.

20 ans d’écart

20-ans-d-ecart

Le couple : Virginie Efira et Pierre Niney.

Alice a 38 ans et occupe un haut poste dans un magazine féminin parisien, Rebelle. Alors qu’elle mériterait la promotion qui couronnerait sa carrière, elle est sur le point de se la faire voler par une Québécoise excentrique et nouvellement arrivée parce que l’image d’Alice est trop coincée. Sa rencontre avec Balthazar, un étudiant en architecture de 19 ans semble lui offrir une opportunité de rajeunir sa réputation. En faisant semblant de sortir avec lui, Alice espère que son patron changera d’avis à son sujet et la trouvera un peu plus « rebelle » qu’il ne le pensait. Mais bien sûr, rien ne se déroule comme prévu.

J’ai aimé que le film ne fasse pas une montagne de la différence d’âge entre les héros et qu’il nous fournisse en personnages hauts en couleur, en décor à la fois idéalisé et familier (la fac, les cocktails mondains etc.). Il y a des scènes clichés pour satisfaire les fans qui les attendent mais elles ne sont pas franchement niaises parce qu’il y a toujours une petite touche de second degré. Le personnage de Balthazar est vraiment drôle et touchant et Virginie Efira ne nous rend jamais Alice vraiment antipathique, même quand elle joue la femme psycho-rigide.

L’Amour c’est mieux à deux

amour mieux deux

Le couple : Virginie Efira et Clovis Cornillac.

Michel est persuadé que le vrai amour ne peut être naitre que d’une rencontre au hasard, comme pour ses parents et grand-parents. Grand romantique, il refuse d’entamer une relation avec une femme sans cette condition. Son ami Vincent, un dragueur invétéré et un peu lourd, décide d’organiser une fausse rencontre du hasard avec Angèle. Tout est parfait entre Michel et Angèle jusqu’à ce que le jeune homme découvre le subterfuge de Vincent.

La comédie est menée avec entrain même si certaines blagues sont un peu vulgaires. Les héros sont sympas, le romantisme et l’humour au rendez-vous.

La chance de ma vie

La chance de ma vie

Le couple : Virginie Efira et François-Xavier Demaison.

Julien, conseiller conjugal, n’a pas de chance en amour. Il n’arrive pas à garder les femmes plus de deux semaines tant il leur porte malchance. Lorsqu’il rencontre Joanna avec qui tout colle parfaitement, il espère pouvoir éviter la malédiction… Mais malheureusement, comme les autres, Joanna voit sa vie tourner au désastre après sa rencontre avec Julien.

Encore une comédie sympa avec des personnages joyeux, décontractés et naturels.

Ma Vie en l’air

ma-vie-en-lair

Le couple : Marion Cotillard et Vincent Elbaz.

Yann a une peur panique de l’avion, malgré son poste d’expert en sécurité aérienne. Cette phobie lui a fait perdre Charlotte, celle qu’il considère comme l’amour de sa vie et qu’il n’a pas réussi à suivre en Australie. Dix ans plus tard, il ne s’est toujours pas remis de cette rupture. Son meilleur ami Ludo, un looser sympa, est toujours à ses côtés. Lorsqu’Alice emménage à côté de chez eux, Yann commence à manifester son intérêt pour la jeune femme… jusqu’à ce que Charlotte réapparaisse dans sa vie.

Ce film n’est pas uniquement une comédie romantique mais plus une comédie sur les trentenaires. C’est un de mes films préférés : drôle, touchant, joyeux, plein d’anecdotes qui nous rappelle de bons souvenirs, on se sent vraiment happé par le film. La relation entre Yann et Ludo est un plaisir, le personnage de Charlotte et de sa meilleure amie sont vraiment bien écrits. La romance avec Alice est peut-être ce qui pêche un peu plus dans le film mais si on cherche de l’amour, un chemin initiatique et de la bonne humeur, Ma Vie en l’Air coche toutes les cases!

Demain je me marie

DEMAIN JE ME MARIE

Le couple : Delphine Chanéac et Jean-Charles Chagachbanian.

Manon va se marier avec William, un fils de bonne famille fou amoureux d’elle. La veille de la cérémonie, elle rencontre un inconnu qui lui déclare son amour. Surprise, Manon rejoint William et découvre que l’inconnu est en fait meilleur ami et témoin de mariage du fiancé, Julien. Troublée, elle commence à ses poser des questions sur son futur engagement tout en devant gérer une future belle-mère peu commode et une famille qui enchaine les bourdes.

M6 a produit plusieurs téléfilms romantiques inédits qui valent le détour et que je n’ai pas tous vus. Pour en citer un, Demain je me marie a tout d’une bonne comédie romantique : des situations rocambolesques, des seconds rôles colorés, des scènes romantiques, pas un moment d’ennui, un joyeux chaos… Je n’ai pas trop aimé le coup du triangle amoureux parce que le choix final m’a déçu mais le film nous fait passer un bon moment.

D’autres films à tester (je ne les ai pas vus et les commenterai dans un futur article)

Cookie avec Virginie Efira et Alice Taglioni ; Un plan parfait avec Diane Kruger et Dany Boon ; Dans la peau d’une grande avec Claire Keim et Matthieu Delarive ; Prête-moi ta main avec Charlotte Gainsbourg et Alain Chabat (j’ai vu ce film que je n’ai pas trop aimé car il manquait de bonne humeur et était trop sérieux à mes yeux mais la plupart des gens qui l’ont vu l’ont trouvé génial donc…) ; Hors de prix avec Audrey Tautou et Gad Elmaleh etc.

Publicités

2 réponses à “La comédie romantique française : c’est sympa aussi!

    • L’Arnacoeur est vraiment devenu en quelques années un « classique » de la comédie romantique française moderne je trouve! Et sinon, 20 Ans d’écart m’a surprise, je ne pensais pas que j’aimerais! Mais il faut dire que jusqu’à présent, Virginie Efira ne m’a pas déçue comme héroïne romantique (et je croyais que je ne l’aimerais pas pourtant!) 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s