Chennai Express et Krrish 3, deux méga-blockbusters Bollywood de 2013

Bollywood-Blockbusters

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas parlé de l’univers Bollywood et j’ai pensé que vous apprécieriez en savoir plus sur les gros hits de cette année. Les vainqueurs incontestables jusqu’à présent sont Chennai Express, réalisé par Rohit Shetty et porté par  le couple Deepika Padukone – Shah Rukh Khan et Krrish 3 avec Hrithik Roshan dans le rôle-titre et son père Rakesh Roshan à la réalisation.

Ces deux films ne sont pas mes préférés des Bollywood et je ne les conseille pas vraiment pour une première vision. Leurs côtés kitsch ou survoltés risquent de dérouter des spectacteurs peu habitués des codes bollywoodiens. En revanche, si vous êtes très curieux de mieux connaitre les gros succès commerciaux du cinéma indien et que vous êtes ouverts à tout, vous pourrez passer un moment divertissant.

Des succès fulgurants au box office

Même si Chennai Express offrait une affiche alléchante, son succès fulgurant a pris de court les distributeurs, à tel point que d’autres films en ont pâtis. Sorti dans 3700 salles indiennes en août pour l’Aïd, la plus grande fête musulmane de l’année et jour férié en Inde, le film a atteint les 16 millions de dollars de recettes (son équivalent en roupies est « 100 crores ») en quatre jours avant de finir sa course à 37 millions de dollars sur le seul territoire indien et 68 millions de dollars dans le monde, un record jusque là détenu par le film 3 Idiots sorti en 2009 avec l’acteur Aamir Khan. Le tout pour un budget de 11 millions de dollars.

De son côté, Krrish 3 promettait beaucoup. Sa seule bande-annonce publiée sur Youtube avait comptabilisée 12 millions de vues en 10 jours. A sa sortie dans 3500 salles indiennes en novembre à l’occasion de Divali, l’une des plus importantes fêtes hindoues et jour férié en Inde, le film n’a pas déçu. Comme Chennai Express, les 100 crores de recettes ont été dépassées en quatre jours, remboursant quasiment son budget de 18 millions de dollars. Le film a fini sa course à près de 40 millions de dollars sur le seul territoire indien, battant ainsi le record fraichement détenu par Chennai Express et récoltant plus de 48 millions de dollars dans le monde.

Un troisième film sortira le 20 décembre et s’annonce comme un sérieux candidat pour un nouveau record. Il s’agit de Dhoom 3, troisième volet d’une franchise prolifique mené cette fois-ci par deux acteurs très bankable, Aamir Khan et Katrina Kaif. Rendez-vous l’année prochaine pour savoir si les records de Chennai Express et Krrish 3 ont été battus!

Chennai Express

Chennai-Express-AfficheRéalisateur : Rohit Shetty

Les stars : Deepika Padukone et Shah Rukh Khan

L’histoire

Rahul (Shah Rukh Khan) est toujours célibataire à quarante ans. Elevé par ses grands-parents à Bombay, il n’a jamais eu la liberté de vivre sa vie. A la mort subit de son grand-père envahissant, il décide de partir en virée à Goa avec ses meilleurs amis. Malheureusement pour lui, il doit d’abord faire semblant d’effectuer ses devoirs rituels en apportant une partie des cendres de son aïeul dans le Sud de l’Inde, à l’autre bout du pays. Alors qu’il envisage de se débarrasser des cendres n’importe où et de rejoindre ses amis, il se retrouve à bord du Chennai Express en compagnie de la belle Meenamma (Deepika Padukone), une jeune Tamoule poursuivie par des individus louches. Espérant la séduire, il reste avec elle avant de se rendre compte qu’il est tombé dans un vrai nid de guêpes : Meenamma est en effet la fille en fuite d’un mafieux puissant du Tamil Nadu, et une fois là-bas, Rahul sera entièrement livré à lui-même dans une région qu’il ne connait absolument pas.

Mon avis

Chennai Express est un film survolté qui rappelle un peu Jab We Met avec des acteurs et des situations encore plus barrés. Shah Rukh Khan est perfusé aux vitamines et se donne à 200%, ce qui peut parfois fatiguer, et Deepika Padukone en rajoute dans le comique de langage (elle joue une fille qui parle mieux tamoul qu’hindi, la langue du héros) et la fille autoritaire. Dans tous les cas, on n’a pas le temps de s’ennuyer : action, romance, comédie, situations farfelues, on a là tous les éléments du Bollywood massala version 2013, mélange d’un bon paquet de genres cinématographiques. Le duo fonctionne bien, globalement mieux comme deux compères en vadrouille que comme une belle romance, mais on croit aussi aux scènes sentimentales.

Chennai-Express

L’image la plus immobile du film

Coloré, rythmé par une musique joyeuse, encadré par de splendides paysages et des danses dynamiques, Chennai Express est un vrai gros divertissement, à voir si possible sur grand écran et à ne surtout pas prendre au premier degré. On peut ressentir le besoin de souffler au milieu de ce déploiement d’actions ou être un peu sonnés par certains éléments farfelus limite délirants qui surgissent soudainement (la scène des pirates sri lankais, les léopards du Cachemire ou le nain dans la forêt), mais le film est globalement sympathique, surtout parce qu’il ne se prend pas au sérieux, et se laisse regarder sans difficulté pour peu qu’on soit prêt à voir un blockbuster à l’indienne et qu’on aime le style Shah Rukh Khan.

Krrish 3

krrish3-affiche2Réalisateur : Rakesh Rohan

Les stars : Hrithik Roshan, Priyanka Chopra, Vivek Oberoi, Kangna Ranauth.

L’histoire

Krrish 3 est le troisième volet d’une saga commencée par Koi Mil Gaya et Krrish. On retrouve Krishna Mehra, dit « Krrish » (Hrithik Roshan), le premier super-héros indien marié à la journaliste Priya (Priyanka Chopra) et son père scientifique et retardé mental Rohit (encore Hrithik Roshan), tous deux dotés de capacités hors normes grâce à une intervention extra-terrestre. Pendant que Krrish jongle entre son activité de super-héros à la Superman et les petits boulots dont il se fait régulièrement virer, son père enquête sur un dangereux virus diffusé en Afrique. Malheureusement, le virus a été créé par le super-méchant Kaal (Vivek Oberoi), un jeune scientifique paraplégique doté de super-pouvoirs et à la tête d’une horde de mutants qu’il a lui-même créés.

Krrish et Rohit se retrouvent obligés de s’affronter à ces nouveaux adversaires mystérieux mais décidés à dominer le monde, et notamment à Kaya (Kangna Ranauth), une mutante capable de prendre l’apparence de n’importe qui.

Mon avis

Krrish 3 est considéré par beaucoup comme un film pour enfants et c’est en partie le cas, tant il transpire de bons sentiments exagérés. Le film avait un certain potentiel mais il coule sous le kitsch, les publicités incrustées et les leçons de morale dignes des dessins animés américains des années 90. On finit par être carrément agacés à force de voir des panneaux publicitaires en gros plans ou des images de marques de sponsors à répétition et on ne peut s’empêcher de soupirer lorsque Krrish et ses alliés font des discours sur le courage et l’amour qui se concluent en actions collectives enthousiastes.

Krrish-3-1

Krrish, un film qui aime les bons sentiments pour public familial

Le méchant Kaal n’est pas franchement convainquant et manque de subtilité. Priya joue largement les faire-valoir et la demoiselle en détresse, même si certains scènes laissent entendre que son personnage a plus de ressources et de poigne que le scénario ne veut bien lui en laisser.

Les trois personnages qui sortent du lot sont ceux de Krrish et Rohit, joué tous deux par Hrithik Roshan qui réussit à nous faire croire qu’il y a une vraie relation de tendresse entre deux héros pourtant incarnés par le même homme. Je m’attendais à peu en allant voir Krrish 3 mais j’ai été agréablement surprise de voir que même si le maquillage de Rohit n’est pas du plus réaliste, l’acteur (qui est un de mes chouchous) parvient vraiment en nous faire croire à l’existence séparée des deux héros et à leur donner deux personnalités bien distinctes. Le troisième personnage intéressant est Kaya qui aurait pu faire une formidable super-héroïne ou super-méchante si on l’avait laissé prendre un peu plus son envol. L’actrice arrive à donner de la force et un certain charisme à la mutante qu’elle incarne.

krrish3-5

Rohit et Krishna joués par Hrithik Roshan, deux personnages bien distincts

Au niveau du scénario, il n’est visiblement pas ce qui comptait vraiment aux yeux des créateurs. Il ressemble à une ressucée d’un comic américain, clairement inspiré par Batman, X-Men ou Superman, et peut divertir un public réceptif mais reste assez convenu voire simpliste (le virus dangereux s’appelle… »virus »). De nombreux éléments, à l’instar du personnage de Kaya, sont sous-utilisés à commencer par les mutants qui entourent Kaal. Le décor, principalement planté au milieu des grattes-ciels de Bombay, s’inspire aussi de ce genre. La musique et les danses sont peu nombreuses et manquent de sel, restant dans un style moderne très sage pour deux d’entre elles même si elles sont plutôt agréables à regarder. J’ai beaucoup aimé la chanson romantique dans le désert mais l’image est assez déroutante : entre la musculature exagérément mise en valeur de Hrithik Roshan et les roulements de fesses vulgaires de Kangna Ranauth, visiblement pas très douée en danse au milieu d’un désert étrange, on hésite entre la fascination et la détestation.

Krrish3-2

Les étranges dandinements de Kaya dans le désert de Jordanie

En bref, un film à voir si vous avez moins de dix ans, que vous êtes un dingue de films de super-héros, même les plus mauvais, ou un fan inconsidéré de Hrithik Roshan comme moi! Dans les autres cas, vous risquez de sortir très sceptiques du visionnage du film… Et c’est plutôt à visionner sur grand écran pour profiter des effets spéciaux pas toujours très subtils mais globalement sympathiques.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s