Yeh Jawaani Hai Deewani – Les films à succès de Deepika Padukone (Bollywood)

Aaah désolée désolée!! Je me rends compte que ça fait un mois que j’ai laissé le blog en friche, en plein dans la série des succès de l’actrice Bollywood Deepika Padukone que je venais de commencer! Je reprends donc aujourd’hui avec un autre de ses films qui a explosé le box-office en 2013, rapportant six fois plus qu’il n’a coûté. Un peu comme CocktailYe Jawaani Hai Deewani s’intéresse à un groupe de jeunes et parle d’amitié et d’amour même si le ton est plus « traditionnel ».

Le film

Un film avec : Deepika Padukone, Ranbir Kapoor, Aditya Roy Kapur, Kalki Koechlin. Réalisé par : Ayan Mukerji.

Yeh_Jawaani_Hai_Deewani-posterNaina (Deepika Padukone) est une étudiante en médecine studieuse et très encadrée par ses parents. Elle ne pense pas vraiment à s’amuser jusqu’à ce qu’elle rencontre par hasard une ancienne amie d’école extravertie, Aditi (Kalki Koechlin). En entendant Aditi lui parler de ses projets de vacances entre amis, Naina réalise qu’elle rêve de vivre une vie plus mouvementée et décide de s’inscrire à la même randonnée dans l’Himalaya que sa camarade, sans prévenir personne. Aditi est surprise de la voir débarquer à la gare mais l’accueille dans son groupe composé de ses meilleurs amis, le charmant et vivant Bunny (Ranbir Kapoor) et le coureur de jupons Avi (Aditya Roy Kapur).

Au cours du séjour, Naina, d’abord embarrassée et timide, se rapproche de Bunny qui l’attire pour sa joie de vivre et son peu de respect des conventions. Tous deux deviennent de vrais complices et, au contact des trois amis, la jeune fille apprend à faire la fête. Peu avant la fin des vacances, Avi découvre que Bunny a prévu de quitter l’Inde pour poursuivre ses rêves professionnels, laissant ses amis et Naina le coeur brisé par son départ.

Huit ans plus tard, Bunny est toujours à l’étranger jusqu’à ce qu’Aditi le rappelle pour un événement important.

Mon avis

Ye Jawaani Hai Deewani fait partie des films de Bollywood qui parle avec une certaine justesse de l’amitié de jeunesse, même si le sujet central reste la relation de Bunny et Naina. Sans insister lourdement dessus, les liens qui unissent Bunny, Aditi et Avi sont touchants et sonnent vrai, surtout en deuxième partie.

Du côté de l’histoire d’amour, c’est un schéma assez classique qui ne m’a pas particulièrement touchée, même si la fin laisse penser que Bunny et Naina ne vont pas sacrifier leurs personnalités à leur amour, et c’est une morale plutôt encourageante. Le principal problème vient pour moi du personnage de Naina qui manque de consistance et d’épaisseur : à la fois excessivement humble et sans ambition (elle ne veut pas expérimenter une autre vie que la sienne parce qu’elle n’est « qu’une fille modeste » comme elle se décrit), elle est aussi hyper-compétitive et acharnée, du type meilleure en tout, ce qui parait un peu contradictoire. Son côté timide et effacé est probablement là pour lui donner un côté de fiancée respectable tout en contrebalançant l’attitude de Bunny mais ça ne colle pas toujours avec l’indépendance et la personnalité affirmée dont elle fait preuve dans d’autres scènes. Sans être mauvaise, Deepika Padukone est sérieusement sous-utilisée et mal mise en valeur dans ce rôle alors qu’on la sait bien meilleure : flamboyante dans Ram-Leela, profonde et touchante dans Cocktail ou encore exubérante dans Chennai Express. Contrairement aux héroïnes qu’elle a joué dans ces films, elle est ici assez banale et fade, ni agaçante ni inoubliable.

Par contre, celui qui crève l’écran c’est Ranbir Kapoor. J’ai lu dans une critique indienne du film que Ranbir Kapoor était une vraie injustice pour d’autres acteurs de sa génération : il ne fait aucun effort mais son charme s’infiltre partout autour de lui. Et c’est absolument vrai! Son charisme semble totalement inné et naturel : il n’a pas besoin d’essayer de nous convaincre que la timide Naina puisse tomber amoureuse de lui, on y croit dès qu’on le voit. Contrairement à d’autres acteurs, il n’a pas non plus besoin d’en faire des tonnes niveau comique, de déployer un corps de rêve ou de dévoiler une gamme de poses langoureuses pour séduire : il lui suffit simplement d’interagir avec les autres et il conquiert son public. Avec son énergie joyeuse dans les danses, son éternelle bonne humeur équilibré d’une certaine profondeur, son sourire espiègle, il est celui qui nous persuade de rester du début à la fin devant l’écran.

Yeh-Jawaani-Hai-Deewani-1

A côté des deux acteurs principaux, Kalki Koechlin et Aditya Roy Kapur sont convaincants et le destin de leurs personnages est même assez inattendu!

Le film aurait pu être un film sympathique mais peu ambitieux qui ne marque que par un interprète charismatique et quelques scènes d’amitié s’il n’y avait pas eu les danses et la musique. A elles seules, ces scènes exigent de voir absolument le film. Si vous aimez les Bollywood pour les danses colorées et entrainantes (mais version modernisée), vous serez servis! Chaque scène dansée à une vraie place dans l’intrigue, fait monter l’enthousiasme et participe à rendre crédible cette « joie de vivre » qui aurait pu paraitre un peu artificielle autrement. La bande-son a fait un véritable carton et au moins trois des chansons sont de purs hits. Je voudrais bien vous en mettre une ou deux ici mais la meilleure chanson et danse où Ranbir Kapoor est roi doit à mon avis être découverte pendant le film. Je l’ai vue 100 fois avant et je pense que l’effet aurait été encore plus fort si je l’avais découverte au milieu de l’histoire sans m’y attendre. Du coup, je vous mets plutôt une des danses de la première partie en version courte (en général, il y a toujours une version courte pour éviter de « spoiler » toute la chanson pour des raisons promotionnelles avant que vous ne voyiez le film) :

En bref, un film léger avec un scénario qui l’est tout autant, des interprètes charmants, un joli enthousiasme, une esthétique agréable et une superbe bande-son. Des éléments très oubliables… et d’autres beaucoup moins! En demi-teinte pour moi, surtout pour le manque de passion dans l’intrigue, même s’il n’y a pas grand-chose à détester, à part peut-être la mollesse de Naina sur la fin.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réponses à “Yeh Jawaani Hai Deewani – Les films à succès de Deepika Padukone (Bollywood)

  1. Il fait partie des bollywoods qu’il faut que je regarde très vite. Je crois que la chorégraphie et la chanson dont tu parles c’est celle justement qui m’a donné envie de découvrir ce film (c’est Badtameez Dil Full ? en tout cas même si c’est pas elle, il a la classe Ranbir Kapoor dans ce passage !). Et je suis d’accord avec tout ce que tu dis sur cet acteur :il a une fraîcheur et surtout une bonne humeur communicative !

    • Coucou!

      Oui, tout-à-fait, je faisais référence à Badtameez Dil comme chanson « phare »! Je pense que pour ceux qui ne l’ont pas encore vue, c’est quand même mieux de la découvrir dans le film parce que ça fait son petit effet (rien de spectaculaire non plus mais c’est peut-être plus sympa!). C’est vrai qu’à la base, je ne pensais pas accrocher comme ça avec Ranbir Kapoor mais il est tout simplement sympathique! Même dans les clips où il apparait, il a ce petit côté espiègle qu’on retrouve dans ce film.
      Tu me diras ce que tu en as pensé après l’avoir vu? 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s