Desi Boyz, le Magic Mike de Bollywood? – Les films de Deepika Padukone

Il est temps de conclure cette première série sur les films de l’actrice Bollywood Deepika Padukone! La dernière fois, je vous avais parlé du film Race 2, qui fut un gros succès 2013. La star y jouait aux côtés de John Abraham comme dans Desi Boyz sorti quelques années plus tôt en 2011 dont je vais parler aujourd’hui. Ce dernier film n’a pas été un réel succès au box-office, rapportant peu mais ne faisant rien perdre non plus. Et avant d’entrer dans le vif du sujet, je dois reconnaitre que mon titre d’article est un peu raccoleur car même si les deux productions racontent l’histoire de strip-teaseurs homme Magic Mike est sorti après Desi Boyz. Donc malgré la grande pratique bollywoodienne de se lancer dans des remakes de films américains, il serait cette fois plus juste de se demander si « Magic Mike est le Desi Boyz de Hollywood », les deux films n’ayant par ailleurs pas grand-chose d’autre en commun.

Le film

Un film avec : Akshay Kumar, John Abraham, Deepika Padukone, Chitrangada Singh. Réalisé par : Rohit Dhawan.

Desi-BoyzAfficheColocataires à Londres, Jerry Patel (Akshay Kumar) et Nick Mathur (John Abraham) sont meilleurs amis malgré leurs personnalités très différentes. Jerry l’exubérant un peu séducteur fait toutes sortes de petits boulots tout en ayant sous sa responsabilité son neveu Veer dont les parents sont morts. Nick suit une vie plus rangée : travaillant dans le secteur dans la finance, c’est souvent lui qui paie le loyer tandis qu’il se prépare à demander en mariage sa petite amie Radhika (Deepika Padukone), une fille un peu rigide qui ne s’entend pas du tout avec Jerry.

Mais voilà que la crise économique bouleverse leurs plans et qu’ils se retrouvent tous deux au chômage. Or Jerry a absolument besoin d’argent pour pouvoir conserver la garde de son neveu et Nick a peur de perdre sa fiancée s’il n’est pas capable de lui offrir le mariage resplendissant que son salaire élevé lui permettait autrefois. D’abord réticent, ce dernier accepte la proposition de Jerry de travailler pour « Desi Boyz », une agence de strip-teasers et d’escortes au masculin. Leur physique attractif et leurs numéros de charme sous les noms de scènes de Rocco et Hunter en font bientôt le duo le plus populaire de la compagnie… mais les choses tournent court lorsque Radhika découvrant la vérité quitte son fiancé et que les services sociaux apprennent les activitiés de Jerry, lui retirant dans la foulée la garde de Veer.

Mon avis

Desi Boyz a été une grosse déception pour moi. A force de voir défiler à la télé les deux clips énergiques et joyeux de la période « strip-teaseurs » des deux héros, mon intérêt avait été plus que piqué. Ajoutez à cela une histoire d’amitié à la Bollywood comme je les aime et un scénario qui promettait d’inverser les rôles et j’étais sûre que le film allait me plaire. Mais comme Magic Mike l’aspect « strip-tease au masculin » marketé pour les filles est surtout un hameçon à spectateurs un peu menteur, même si la version Bollywood l’est pour des raisons différentes de la version Hollywood.

L’alchimie entre les deux acteurs aurait dû être une des réjouissances du film et elle fonctionne plutôt bien mais elle n’est pas du tout servie par le scénario et la réalisation, la rendant donc bien pâle à côté d’un autre duo de John Abraham, celui de Dostana avec Abhishek Bachchan. Pendant toute la deuxième partie du film, Nick et Jerry vivent leurs vies séparément sans trop se préoccuper de l’autre et ça refroidit sérieusement le propos général sur l’amitié. Un mauvais choix à mon sens puisque le film commence par mettre leur relation au centre avant de les séparer pour tout miser sur leurs histoires d’amour…

DesiBoyz01

Les deux potes à la vie à la mort, une ficelle Bollywood qui cartonne et avec laquelle les deux acteurs ont déjà fait leurs preuves.

Les personnages ne sont de toutes façons pas si sympathiques. Deepika Padukone est franchement insipide dans son rôle de fiancée stéréotypée, un peu vénale, un peu égoïste, un peu pimbêche. On voit qu’à l’époque de ce film, elle n’avait pas encore eu l’opportunité de faire éclore tous ses talents d’actrices comme dans Ram-Leela ou Cocktail. Présentée comme une opposante à Jerry, il y a bien peu en dehors de sa beauté qui permette de comprendre pourquoi Nick est si attachée à elle. Jerry, de son côté, est assez amusant et touchant mais je n’ai pas du tout apprécié le fait que son personnage s’intéresse à Tanya, une ancienne camarade de classe autrefois obèse, uniquement parce qu’elle est devenue sexy… et qu’il le revendique tel quel, tout fier de lui de s’être moqué d’elle dans le passé! A côté d’Akshay Kumar qui prend pas mal de place, John Abraham a du mal à complètement trouver ses marques. Malgré ses talents comiques visibles dans d’autres films, il se repose trop ici sur sa jolie figure pour donner vie au personnage de fiancé idéal qu’il est censé incarner, et dans la deuxième partie, il est bien difficile d’être convaincu par sa cour à Radhika qui ressemble plus à du harcèlement qu’à une histoire d’amour. Leur duo fonctionne mieux dans Race 2 où ils jouent un frère et une soeur stylés mais criminels.

DesiBoyz3

Deepika Padukone mal exploitée dans ce rôle de petite amie belle mais chiante.

L’autre déception vient de l’univers du strip-tease et des hommes escortes. Je ne m’attendais pas à une vraie inversion des rôles ou à un Bollywood super déluré. Mais les clips du film évoquant leurs activités étaient festifs, plein de clichés jouissifs, débordants de bonne humeur et mettant clairement en valeur le partenariat des deux héros m’avaient vendu du rêve. C’était ça que j’espérais, une version bon enfant et colorée de leur boulot d’escorte. Malheureusement, les clips sont à peu près tout ce qu’on en voit, l’intrigue s’éloignant bien vite de ce thème et laissant penser qu’ils n’ont surtout servi qu’à attirer le chaland vers un sujet supposément « sexy ». La deuxième partie du film n’est pas franchement intéressante, convenue, avec peu d’originalité. Il semble même que seules les retrouvailles des deux garçons lui rendent un peu d’énergie! En revanche, même si différents personnages font la morale aux héros sur leur job, j’ai bien aimé que le film ne prenne pas complètement position puisqu’il flotte une certaine ambigüité sur les véritables activités de Jerry.

Pour illustrer l’un des meilleurs moments quand même, je vous mets l’une des chansons que je trouve super cool en première partie mais je vous préviens, si vous voulez voir Desi Boyz pour le côté mecs au service des femmes, c’est un peu un spoiler vu que c’est une des deux scènes majeures sur le sujet et un des principaux intérêt du film…

En bref, un film avec quelques clips qui détonnent et une musique qui fonctionne, des acteurs mal exploités et un scénario assez plat. Je ne l’ai pas détesté mais il ne m’a absolument pas laissé un souvenir mémorable. Je pense que je pourrais m’amuser à regarder la première partie qui avait quand même quelques côtés distrayants mais je sauterais sans problème la deuxième pour atterrir directement à la fin!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s